Transfert des consommateurs de cracks dans le 12ème : abandon du projet

Transfert des consommateurs de cracks dans le 12ème : abandon du projet

Le Préfet de Police Didier Lallement a annoncé l’abandon du projet de transfert des consommateurs de crack dans le 12ème arrondissement de Paris.



Je remercie le Préfet de police pour cette décision responsable et pour la grande écoute dont il a su faire preuve lors de nos échanges autour de cette problématique sensible et complexe.

Nous sommes nombreux – élus, habitants, commerçants – à nous être élevés contre ce projet qui n’apportait pas de solution pérenne au problème du crack à Paris, et faisait prendre un risque de développer l’insécurité dans un quartier fréquenté par des familles, des jeunes et des publics vulnérables.

Hier, le Préfet de police a indiqué à la Mairie de Paris qu’il examinerait toute proposition alternative au projet de transfert dans le 12ème arrondissement. Force est de constater que Madame Hidalgo n’a pas saisie cette main tendue.

Les riverains, commerçants et voisins du 12ème arrondissement ne peuvent être pris en otage de cette rupture de dialogue et de cette absence de coopération, qui est tant nécessaire à la construction d’une solution viable.

C’est pourquoi je me félicite de cette décision responsable du Préfet de police, et je réitère mon appel à la Mairie de Paris : travaillons ensemble à des solutions pérennes pour éradiquer le problème du crack à Paris. La situation des habitants du 19ème arrondissement ne peut rester sans réponse ! Il est impératif de continuer à travailler afin de prendre toutes les mesures nécessaires à la gestion et l’accompagnement des toxicomanes.

Laetitia AVIA

3 comments

Comments are closed.