Annonce du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme – 19/03/18

Annonce du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme – 19/03/18

C’est au cœur de la circonscription de Laetitia Avia, au Musée national de l’histoire de l’immigration que le Premier Ministre a présenté, en compagnie de nombreux ministres, le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Après une introduction poignante d’une lecture de messages racistes et antisémites, Édouard Philippe a rappelé que, si tout au long de notre histoire, chaque période a produit ses haines, elle a aussi produit ses héros. Face à la haine, ce qui compte c’est le combat. Notre devoir de républicain c’est de le continuer.

Nous faisons donc le choix d’utiliser les bonnes armes et de les déployer au bon endroit et au bon moment. C’est ce que prévoit ce plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme qui est axé autour de 4 volets : lutter contre la haine sur internet, éduquer contre les préjugés, protéger les citoyens et accompagner les victimes et investir de nouveaux champs de mobilisation.

Laetitia Avia a reçu la responsabilité avec ses collègues Karim Amellal et Gil Taieb, de définir les contours d’une modification ambitieuse des législations nationale et européenne pour lutter contre la haine, le racisme et l’antisémitisme sur internet dans le cadre d’une mission de réflexion confiée par Emmanuel Macron.

Cette mission proposera en premier lieu de construire, à l’échelle européenne, le cadre juridique de la responsabilité des plateformes numériques pour les contenus haineux, racistes ou antisémites qui imposera notamment un retrait plus rapide des contenus illicites.

Aussi, ils engageront la modification de la législation nationale pour rendre plus efficace la lutte contre la haine sur internet.

Comme l’a rappelé le Premier Ministre, ils envisagent plusieurs pistes : obliger les plateformes à disposer d’une représentation juridique en France, imposer la visibilité et l’accessibilité des outils proposés aux utilisateurs pour signaler en ligne tout type de contenu illicite, imposer la fermeture des comptes ayant diffusé de manière massive et répétée des contenus illicites et enfin de permettre l’enquête sous pseudonyme en matière d’infractions racistes et antisémites sur Internet.

Le Gouvernement est déterminé à lutter contre ce fléau. Ils sont d’ores et déjà au travail pour faire des propositions de qualité.

4 comments

Comments are closed.