Mobilisation et solidarité contre la canicule

Mobilisation et solidarité contre la canicule

En juin et en juillet, nous avons connu à Paris deux épisodes caniculaires intenses. Un moment où il nous faut particulièrement penser aux plus vulnérables et faire la démonstration de notre solidarité.

Avec la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn et la Secrétaire d’état Christelle Dubos, je me suis rendue en juin au Samu Social de Paris, avenue Courteline, sur notre circonscription. Nous avons pu échanger avec Éric Pliez et Christine Laconde, président et directrice générale du Samu Social de Paris, et avec l’équipe médicale et sociale de l’accueil de jour sur les mesures de prévention et d’accompagnement des personnes en situation de grande précarité, dans le cadre du plan national canicule.

L’hospice Saint Michel est un lieu d’accueil qui permet chaque jour à 350 personnes d’accéder durant la journée à des services de première nécessité et de participer à des activités permettant d’aller vers une resocialisation progressive. Le Plan national canicule s’y traduit concrètement : par une augmentation de l’amplitude horaire pour l’accueil des personnes, qui trouveront à leur disposition de l’eau, une salle de douche, des produits d’hygiène et des soins médicaux en cas de nécessité, et par des maraudes renforcées, avec un dispositif équivalent au rythme hivernal.

C’est d’ailleurs pour soutenir ces maraudes que les produits d’hygiène féminine collectés dans le cadre du projet citoyen du Kit Hygiène Solidaire seront officiellement remis au Samu Social de Paris au mois de juillet.

Ce projet, initié le 8 mars 2019 lors de la Journée internationale des droits des femmes, est une initiative citoyenne que j’ai souhaité soutenir en faveur des femmes sans-abri. Des citoyens ont collecté des produits d’hygiène féminine dans des supermarchés des 12e et 20e arrondissement pour sensibiliser le grand public sur la précarité menstruelle et la situation des femmes sans-abri, au regard du coût que représente les produits d’hygiène féminine.

Je salue par ailleurs la présence sur notre circonscription du premier bain-douche exclusivement réservé à l’accueil des femmes et géré par le Samu Social de Paris, rue de Charenton.

Les pouvoirs publics, les services de secours et les associations d’aides aux plus démunis sont pleinement mobilisés pour accompagner les hommes et femmes en situation de rue, tout au long de l’année, et à gérer les conséquences sanitaires des vagues de chaleur que nous serons amenés connaitre cet été. Soyons tous attentifs et mobilisés.

3 comments

Comments are closed.