Journée de sensibilisation en milieu scolaire

Journée de sensibilisation en milieu scolaire

▶️ Pour protéger nos enfants du #cyberharcelement, du #piratage et des prédateurs, il est essentiel de les sensibiliser dès le plus jeune âge aux risques numériques. C’est l’objet du permis internet voté à l’Assemblée nationale et très apprécié des CM2 de l’école Bignon ce matin !

▶️ Je me suis ensuite rendue au collège Courteline dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le #racisme et l’#antisémitisme. Les élèves de 5ème ont ainsi participé à un atelier visant à déconstruire les #préjugés à la racine de toutes #discriminations. J’ai ensuite participé à un dialogue avec le Recteur de Paris en compagnie de la maire du 12ème, de la Dilcrah, le Mémorial de la Shoah et la DAMHEC. L’école est un lieu de partage qui permet de transmettre à tous les élèves les notions d’égale dignité des êtres humains, de liberté de conscience et de laïcité. En tant qu’élue ou institutions nous avons le devoir de faire vivre ces valeurs de la République.

▶️ Œuvrer pour une société plus juste et plus égalitaire, sans haine, ni dans nos rues ni en ligne, est au cœur de mon action quotidienne et du vivre ensemble 💪#TousUnisContreLaHaine

Affaire #Mila : le parquet numérique mobilisé

Affaire #Mila : le parquet numérique mobilisé

Affaire #Mila : La procédure avance avec la mobilisation du parquet numérique, créé par la #PPLCyberhaine.
▶️ Une équipe spécialisée pour lutter plus efficacement contre les pourvoyeurs de haine et mettre fin à l’impunité sur internet !
Retrouvez plus d’informations ici : https://www.lci.fr/justice-faits-divers/menaces-de-mort-contre-la-jeune-mila-six-nouvelles-personnes-en-garde-a-vue-2181451.html?fbclid=IwAR0ZSkMMr17jQDTlMQctzevQu1SHF9-foCk8veEXb1jTF1Z5fIcx7VDNJD8

Hommage national du 19 mars 1962

Hommage national du 19 mars 1962

Nous commémorons aujourd’hui le #19mars1962, date du cessez le feu et des accords d’Évian à la mairie du 12ème en presence des anciens combattants représentés par la #FNACA de #paris12 ( Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie 🇩🇿🇲🇦🇹🇳 ).

Cette journée rassemble et rend hommage à toutes les victimes civiles ou militaires tombées durant les guerres d’Afrique du Nord. Les violences n’ont pas cessé le 19 mars, mais ce jour reste un symbole de paix après tous les destins brisés par la violence en Algérie, au Maroc et en Tunisie : rapatriés, harkis, civils, soldats du contingent ou militaires professionnels et les nombreuses familles endeuillées.

Aujourd’hui, il est de notre devoir de commémorer toutes les douleurs, toutes les souffrances liées à cette guerre. Elle appartient maintenant à la Mémoire Collective de nos deux pays.

Ce devoir s’inscrit dans les travaux entrepris par le président de la République, Emmanuel Macron , et remis le 20 janvier dernier par l’historien Benjamin Stora afin de « dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie ».

Un acte indispensable dans cette quête de vérité et dans notre volonté de créer une histoire commune apaisée pour les futures générations.

Rencontre avec les représentants de cultes

Rencontre avec les représentants de cultes

Dans la continuité des travaux sur le PJL Principes Républicains, j’ai tenu à rencontrer les représentants des cultes de #paris12 et #Paris20.

Je remercie l’association C.I.E.U.X (Comité Interreligieux pour une Ethique Universelle et contre la Xénophobie) pour l’organisation de cette belle matinée, où le mot FRATERNITE fut au cœur des échanges. Catholiques, protestants, juifs, musulmans, citoyens avant tout, mûs par le respect de son prochain et de notre République, sous la bienveillance de la laïcité.Des hommes et femmes de bonne volonté, solidaires les uns des autres pour transmettre à notre jeunesse l’exigence de chacun des piliers de notre devise républicaine – liberté, égalité, fraternité – et de notre histoire : « se souvenir du passé donne une conscience du présent ».
Des acteurs de terrain qui, loin des discours sensationnels des médias et des polémiques politiciennes, œuvrent pour communiquer à leurs fidèles un message d’amour et d’acceptation de notre diversité et de nos nuances.

Une matinée qui fait du bien 🙂

Protection des mineurs face aux violences sexuelles

Protection des mineurs face aux violences sexuelles

Nous avons voté cette nuit, à l’unanimité, des avancées majeures pour lutter contre les violences sexuelles faites aux mineurs :


✅#Consentement : toute relation sexuelle d’un majeur avec un mineur de -15 ans sera qualifiée de viol ou d’agression sexuelle, sans qu’on ne puisse invoquer le consentement du mineur. 👉 clause « Roméo & Juliette » : par exception et pour ne pas criminaliser les amours adolescente, cette disposition ne sera pas automatique s’il y a un écart d’âge de 5 ans entre le majeur et le mineur.
✅#Inceste : nous reconnaissons le crime d’inceste dans la loi. L’inceste est interdit, sans qu’on ne puisse invoquer le consentement du mineur. Toute relation entre un majeur et un mineur de -18 ans sur lequel le majeur a autorité sera concernée (parents, beaux parents, oncles, tantes, grands-oncles, grandes tantes, frères, soeurs etc)
✅#Prostitution des mineures : tout majeur qui consommera un acte sexuel rémunéré avec un mineur de – 15 ans sera poursuivi pour #viol.
✅ Prescription glissante : nous étendons la prescription pour que les victimes d’un crime prescrit puissent intégrer les nouvelles procédures ouvertes à l’encontre de leur bourreau
✅ Non dénonciation de crimes sur mineurs : nous avons étendu la prescription jusqu’à 20 ans.

Par ailleurs, nous avons créé de nouveaux délits relatifs aux nouvelles menaces numériques💻

✅ Un délit pénal contre la cyber-pédopornographie : un amendement que j’ai porté avec Ludovic Mendes Député pénalisera la sollicitation par un majeur de contenu pédo-pornographique auprès de mineurs de 15 ans.
✅ Un délit de #Sextorsion qui punit les prédateurs qui contraignent via internet des mineurs à commettre, sur eux-même, des actes de nature sexuelle pour ensuite les diffuser sur internet.

Les violences sexuelles sur mineurs sont des fléaux que nous devons combattre avec ferveur. Un grand merci à Eric Dupond-Moretti et à Adrien Taquet pour leur engagement pour la protection des mineurs et à l’ensemble des parlementaires qui se sont mobilisés, autour de Alexandra Louis, députée de Marseille afin de faire aboutir ce texte ambitieux !